Les règles du backgammon

Si vous êtes un débutant, vous pourriez très tôt avoir l'impression que les règles du backgammon sont complexes et que ce titre n'est pas fait pour vous. Toutefois, détrompez-vous, car ce n'est rien de tout cela. Le backgammon fait néanmoins partie des titres les plus vieux au monde, et il connait aujourd'hui une notoriété sans pareille, aussi bien dans les établissements de pari physique que sur ceux en ligne. Si vous ne l'avez jamais essayé, sachez que vous pouvez le faire en ligne gratuitement et sans téléchargement. Dès que vous vous sentirez apte à passer au mode d'argent réel, vous pourrez vous diriger vers un site français digne du nom pour le faire sans aucun problème.

Présentation du jeu

Jouer au backgammon n'a vraiment rien de compliqué si l'on y met de la volonté. Le jeu se joue entre deux personnes sur un plateau (encore appelé board) qui comprend 24 flèches étroites. Ces dernières présentent des couleurs alternées et sont réparties en 4 zones de six flèches chacune. Ces zones sont appelées « jan », et il y en a 4 : celui du joueur (qui est comprend un jan intérieur et un autre extérieur) et de son adversaire (qui lui aussi est constitué des jans intérieur et extérieur). L'intersection de ces jans est séparée par une partie centrale appelée la « barre ».

Règles du backgammon

Les règles du backgammon peuvent sembler complexes si vous êtes le genre de parieur qui aime reculer devant tout premier obstacle. Le but poursuivi par chaque participant au cours d'une partie de backgammon, peu importe que ce soit en mode free ou d'argent réel, est d'être le premier à ramener tous ses pions dans son jan d'arrivée et de les sortir ensuite un à un du plateau. Chaque joueur reçoit 15 pions de même couleur (généralement blanc ou rouge), mais toujours est-il que l'ensemble des pions d'un joueur est différent de celui de son adversaire.

Les pions doivent être posés sur le tablier, et il y a une disposition spécifique à respecter à ce niveau : chaque joueur est tenu de placer 2 pions sur sa 24e flèche, 3 sur sa 8e flèche, 5 sur sa 13e et les 5 dernières sur sa 6e flèche. Il faut préciser que la flèche la plus éloignée porte le numéro 24, et elle représente également la flèche numéro 1 de l'adversaire. En plus de tout cela, chaque participant détient une paire de dés et un gobelet destiné au lancer. Il y a également un videau (dé doubleur) comportant les numéros 2, 4, 8, 16, 32, et 64 qui est utilisé. Celui-ci permet d'indiquer l'enjeu de la partie qui est en cours.

Mouvement des pions

Une fois que tous les pions ont été posé sur le tablier et que chaque joueur dispose du matériel nécessaire, la partie peut alors démarrer. Celle-ci débute lorsque chaque joueur lance un dé, et c'est celui qui obtient le numéro le plus élevé qui démarre les hostilités. Ce dernier déplacera ses pions en fonction du chiffre obtenu. À l'issue du premier tirage, les dés sont lancés par deux, et ce, à tour de rôle par chaque joueur. En fait, le lancer de dés permet au joueur de savoir de combien de points il doit déplacer ses pions. Une fois encore, vous devez garder à l'esprit que les pions seront déplacés dans un seul sens, c'est-à-dire de la 24e flèche vers la première. Vous serez tenu de passer votre tour lorsque vous constatez que vous ne pouvez effectuer aucun mouvement.

Un pion ne peut être posé que sur une flèche libre (c'est-à-dire celle sur laquelle il n'y a pas au moins deux pions de l'adversaire). On appelle blot, une flèche sur laquelle se trouve un seul pion de l'une ou l'autre des couleurs. Lorsque le pion de votre adversaire arrive au niveau du blot, les règles du backgammon stipulent que celui qui y était posé doit être capturé et mis sur la barre. Lorsqu'au cours de la partie, vous avez un ou plusieurs pions posés sur la barre, votre objectif premier devra être de les intégrer dans le jan intérieur de votre adversaire. Cela se fera en les déplaçant vers une flèche qui correspond au chiffre indiqué par l'un des dés. Vous ne pouvez poser un pion sur une ou plusieurs flèches du jan intérieur de votre adversaire que si celles-ci n'abritent pas au moins deux pions de ce dernier. Il faut préciser que les règles du backgammon stipulent qu'un joueur qui lance un double doit jouer quatre fois le numéro indiqué par les dés.

La sortie

Un joueur peut seulement débuter la sortie que lorsqu'il parvient à intégrer ses 15 pions dans son jan intérieur. Il sort un pion en utilisant le nombre dévoilé par l'un des dés, lequel correspond à la flèche sur laquelle il se trouve. À titre illustratif, cela veut dire qu'un 5 permet de sortir un pion qui se trouve la flèche portant ce même numéro. Dans le cas où il n'y a aucun pion sur la flèche portant le numéro indiqué par le dé, les règles du backgammon prévoient que le joueur déplace un pion à partir d'une flèche en amont. S'il s'avérait qu'il n'y a pas de pièces sur une flèche en amont, il est dans ce cas tenu de sortir une pièce de la flèche la plus éloignée de la sortie. Toutefois, retenez que la sortie n'est pas obligatoire si entre temps vous avez la possibilité de déplacer ailleurs.

Ce qu'il faut retenir

Les règles du backgammon peuvent sembler trop pour vous, mais sachez qu'elles ne sont pas du tout complexes si vous y mettez de la volonté. Vous pouvez les assimiler facilement en essayant le jeu en ligne gratuitement et sans téléchargement. Cela vous permettra d'améliorer votre niveau, de peaufiner des startégies et astuces. Après cela, vous pourrez soit décider de participer au Championnat de France de backgammon organisé par la ffbg ou de jouer pour de l'argent réel en ligne. Voilà tout l'intérêt de se familiariser aux règles du backgammon.