Informez-vous sur l'origine du backgammon en France et à l'international

L'origine du backgammon en France et à l'international demeure pratiquement un mystère pour bon nombre de personnes. Même s'il est vrai que l'histoire de ce vieux jeu qui date de plus de 5000 ans est rattachée à plusieurs sources, le moins que l'on puisse dire est qu'elle suit une chronologie assez précise qui permet de lever toute équivoque pouvant susciter des contradictions. Si vous êtes un amateur de ce passionnant jeu de pions et avez envie d'en apprendre plus sur son histoire avant de commencer à y jouer, installez-vous confortablement et lisez la suite.

origine du backgammon

Histoire ancienne du jeu : Entre Mésopotamie, Perse, Inde ou Égypte

Comme énoncé plus haut, il faut remonter jusqu'à 5 000 ans av. J.-C. pour situer et comprendre l'histoire du backgammon. Même si l'identité du créateur et le pays d'origine du jeu demeurent un mystère non élucidé, il a été rapporté que la plus vieille version du titre était appelée « Sénat », laquelle constituait l'option de divertissement favorite des pharaons dans l'ancien Égypte. Celle-ci aurait été retrouvée au cours des excavations de Ur en Chaldée dans les jeux royaux d'Ur. Parallèlement, d'autres tableaux de Senat ont été identifiés en Mésopotamie lors des excavations qui ont été effectuées au cours des années 20. Quelques tableaux ont également été retrouvés sur la tombe du pharaon Toutankhamon dans la vallée du Nil.

La légende la plus populaire associée au jeu

Vous entendrez ou lirez sans doute plusieurs légendes associées au backgammon, mais la plus populaire reste celle-ci : À une certaine époque, une population hindoue avait décidé d'évaluer les capacités intellectuelles des Perses. Pour cela, les responsables de cette communauté envoyèrent un jeu d'échecs aux Perses, estimant intérieurement que ceux-ci étaient incapables de déterminer la manière d'y jouer. Malheureusement, grande fut leur surprise de constater que le sage Persan de l'époque, Buiziurcmehr, devina non seulement le fonctionnement des échecs, mais leur proposa également un nouveau jeu qu'est le backgammon.

Le caractère symbolique et mystique associé au jeu

Il a été révélé qu'au IIIè siècle av. J.-C., les astrologues Perses se servaient du backgammon pour prédire le destin des dirigeants. C'est en partie pour cela que ce peuple a joué un grand rôle dans l'histoire du jeu, étant donné qu'à chaque matériel il était associé une attribution spécifique. Le plateau du jeu était assimilé au ciel, tandis que le mouvement des pions était associé à celui des étoiles. Les douze champs sur chaque partie du plateau représentaient les 12 mois d'une année, les 4 zones de 6 étaient considérées comme les saisons, les 24 flèches quant à elles étaient assimilées au nombre d'heures d'une journée, alors que les 30 pions représentaient le nombre de jours pendant le mois. Les couleurs noirs et blanc étaient considérées pour symboliser le jour et la nuit, alors que les sept faces opposées d'un dé désignaient le nombre de planètes qui étaient connues à cette époque.

Évolution du jeu

Il faut dire qu'à l'origine, chaque accessoire du jeu était fabriqué avec un matériel spécifique. Par exemple, les dés étaient faits soit de pierre, d'ivoire ou d'argile moulé, alors que les pions et le plateau étaient en pierre ou en bois. L'importance et le caractère divertissant du backgammon lui ont permis de devenir très vite populaire dans le monde. C'est ainsi que chaque nation lui attribuait un nom spécifique. En Italie, c'était le « tavola reale », en Espagne le « tablero », en Mésospotamie le « tahte nard », etc. L'histoire et l'origine du backgammon en France peuvent être associées à l'apparition en 1534 du roman « Gargantua » de François Rabelais. Le jeu était connu sous l'appellation « Toute table ».

Histoire moderne du backgammon

La modernité du jeu est caractérisée par l'élaboration des règles internationales dont la première codification a été faite en 1743 par l'anglais Edmond Hoyle dans son livre intitulé « Un court traité sur le jeu de backgammon ». Ainsi, le nom actuel « backgammon » provient du Saxon « baec » (qui veut dire retour) et de « gamen » (traduit par jeu). Il est en grande partie assimilé au fait que le « pion » battu de l'adversaire est remis dans la partie. En 1920, le jeu a été un peu modifié avec l'introduction du cube doublant à New York. C'est depuis ce moment que la popularité du backgammon s'est accrue jusqu'à ce que l'on ait aujourd'hui la possibilité d'y jouer partout en ligne grâce à des logiciels ingénieusement développés.

Plusieurs compétitions sont même organisées aussi bien en France qu'à l'international. Il s'agit par exemple du Championnat de France de backgammon et du Championnat du Monde de backgammon. Comme vous pouvez le constater, l'histoire et l'origine du backgammon en France et à l'international sont vraiment importantes, et il est crucial que chaque joueur puisse connaitre cela non seulement pour sa propre culture, mais aussi pour pouvoir mieux appréhender le jeu.